Goëlo Hand Ball Club PLOUHA : site officiel du club de handball de LANVOLLON - clubeo

Résumé du week end du 10 & 11 octobre 2015

14 octobre 2015 - 08:10

Après leur déconvenue du week-end dernier face à Plouvorn, (31 à 24), les gars du Goelo avaient à cœur de se racheter, devant Pont de l’Iroise HB, équipe invaincue depuis le début du championnat. Que la première mi-temps fut étrange pour les Plouhatins, qui entament de la plus belle des façons cette rencontre. Le score évolue rapidement, à la suite de beaux mouvements offensifs, tout en s’appuyant sur un très beau bloc défensif, le Goelo prend les devants à la marque, 4 à 1,4ième puis 6 à 3,7ième. Mais les Finistériens sortent enfin la tête de l’eau, grâce notamment un développement offensif très rapide. Ils égalisent finalement à 7 partout au bout de 12 minutes de jeu. Mais que c’est il passé à ce moment dans la tête des Plouhatins ? Dans le dernier quart d’heure de cette première mi-temps, on ne reconnait plus notre équipe, s’empêtrant dans ses attaques, le collectif Plouhatin perd de nombreux ballons, et il n’en faut pas plus à pont de l’Iroise pour enchainer une série de contre-attaques assassines, et s’envoler à la marque. La défense est totalement absente et le Goelo prend définitivement l’eau, pour rentrer aux vestiaires, la tête dans les chaussettes, avec un score de 14 à 21 pour les visiteurs. Il n’y a désormais plus rien à perdre, et c’est un tout autre match qui commence. Dès la reprise on sent les Plouhatins plus agressifs en défense, et ce sont les visiteurs qui commencent à subir physiquement le renouveau Plouhatins. Pont de l’Iroise n’y arrive plus, et ne trouve que très peu de solutions en attaques. Plouha commence alors à effacer doucement son retard, (19 à 23, 35ième, puis 25 à 27 à un quart d’heure du terme). Porté par son magnifique public, le moment tant attendu, à savoir l’égalisation Plouhatine intervient à la 52ième, 30 partout. Les Finistériens n’y sont plus, face à une équipe des grands jours, et le score ne cessent d’évoluer en faveur du Goelo, qui va maitriser les dernières minutes, pour finalement remporter un très beau succès 35 à 31, se relançant totalement dans ce championnat Honneur Régional.
Les seniors filles, quant à elles, recevaient l’entente Taulé Carantec 2, prétendant direct à la montée, et auteur d’un début de championnat parfait. La tâche s’annonce compliquée pour le promu Plouhatin. Et pourtant, les premières minutes sont relativement équilibrées, et le Goelo tient tête à son adversaire pendant près de dix minutes, 3 à 4. Mais les visiteuses, forte de leur expérience, vont prendre le dessus dans cette rencontre. Le Goelo ne trouve plus de solutions face à une très belle défense, et nos Plouhatines vont restées muettes en attaque pendant près de douze minutes, ce qui permet à Taulé Carantec de prendre le large, 4 à 10, 20ième. Le Goelo retrouve tout de même un peu de vivacité dans son jeu, s’appuyant sur une bonne gardienne, ce qui évite aux Plouhatines de sombrer dans cette fin de mi-temps. C’est en toute logique que les Finistériennes mènent 8 à 15 a la mi-temps. En début de seconde période, les visiteuses continue de faire correctement leur job, mais les filles du Goelo vont se montrer plus régulières dans tous les domaines du jeu. On assiste à de beaux mouvements, et les filles sont bien plus présentes en attaque. Mais l’écart entre les deux formations est bien réel, et c’est en toute logique que Talé Carantec s’impose 20 à 32. C’est sans avoir à rougir que le Goelo s’incline, continuant son apprentissage à ce niveau, face à une très belle équipe Finistérienne.
L’équipe senior gars 2 recevait Lamballe ce Dimanche après-midi. L’entame de match est équilibrée, et peu prolifique en but. C’est pourtant le Goelo qui a les choses en main dans ce début de rencontre, 4 à 3 au bout de 12 minutes de jeu. L’engagement physique est bien là, et l’on ressent une certaine tension qui s’installe entre les deux formations au fil des minutes. Lamballe passe en tête avant le quart d’heure de jeu, 5 à 6, mais les Plouhatins vont de nouveau faire l’effort et prendre un réel ascendant psychologique, infligeant un 3 à 0 à Lamballe pour rentrer aux vestiaires en menant 9 à 6. Malgré ce break des Plouhatins, qui, au vu de la partie, aurait du intervenir plus tôt, voir être plus important, on ne sent pas le groupe Plouhatin à l’abri d’un retour Lamballais. Le Goelo va tout de même maintenir cet écart tout au long de la seconde période, sans trembler, pratiquant une belle défense et scorant régulièrement. C’est une très belle première victoire pour les réservistes Plouhatins, avec un score final de 19 à 16.
Les moins de 17 filles se déplaçaient à Lannilis, pour y affronter au Pays des Abers ce dimanche après midi. Nos filles entament mal cette rencontre, fatiguées et peu habituées à de long déplacements comme celui-ci. Le score à la mi-temps en dit long, avec un avantage de 13 buts pour Lannilis, 20 à 7. Face à une équipe plus âgée et plus expérimenté, les filles du Goelo réalisent une seconde période correcte, mais l’écart est trop important, et elles s’inclinent malheureusement 39 à 18.
Chez les jeunes
L’équipe moins de 11 B s’incline à Paimpol 13 à 6.
C’est sur ce même score de 6 à 13 que nos moins de 13 filles s’inclinent à domicile face à Broons. 
En moins de 13 gars, très belle victoire 16 à 8 face à Louannec. 
Les moins de 15 filles se déplaçaient pour affronter l’entente Pelemois-Callac. L entame du match est plutôt timide avec une bonne défense de chaque côté pour preuve 1 a 2 au bout de 10 minutes de jeu. Les plouhatines pratiquent une très bonne défense mais pêche en attaque, avec beaucoup d échec au tir et un gros manque de jeu collectif. Pourtant, après avoir été mené pendant toute la rencontre elles parviennent à égaliser dans les 30 dernières secondes, et obtiennent un très bon match nul, 8 partout.
Enfin, les moins de 17 gars continuent de briller dans leur championnat, infligeant un sévère 17 à 33 face à l’entente Tregor 2, ce qui leur permet de prendre la tête de leur championnat.

Sébastien Kervizic

Commentaires

PAGE FACEBOOK

page Facebook 

 N'hésitez pas à nous rejoindre